Atelier sur les biens communs à la Ferme des Bouillons

De Remix Biens Communs
Aller à : navigation, rechercher
Type d'action
Date de début 2014/10/18
Date de fin 2014/12/03
Porteur(s) de projet Ferme des Bouillons
Partenaire(s) Terre de Liens, Remix The Commons
Participant(s)
Financement Fonds de formation pour le développement de la vie associative
Description L'atelier sur les biens communs à la Ferme des Bouillons s'est déroulé en deux temps : le 18 novembre et le 3 décembre 2014 avec 18 personnes.

Médias

Lien vers un site web de l'action=http://bouillons.en-transition.fr/

Compte rendu=Rédigé par .... A COMPLETER ....

Journée du 18 novembre 2014

Journée de formation sur la notion de Bien communs avec F.Sultan, en lien avec Terre de Liens, le 18/11/14

Nous sommes 17: Philippe A., Ignas (TDL), Matthieu C., Antho, Marie-Jo, CHristian, Camille, Thomas, Lucie, Jean-Jacques, Anne-Laure, Raph', Lucero, Marie-Laure, François, Colette, Philippe V.

L'après midi, nous rejoignent: Sylvie F. Mathieu D

Méthode: Journée en deux temps

  • Matin: Définition des biens communs basée sur nos expériences
  • Après-midi: Etablir une frise chronologique des évènements autours de la FDB et définir les biens communs de la FDB

Matinée:

  • Chacun se présente et inscrit sur un post-it les questions qu'il se pose pour la journée: les questions sont énoncées et réunies sur une grande feuille.
  • F.Sultan propose que 4 personnes se distinguent pour que chacune raconte une expérience/histoire de bien commun vécue à un groupe de 4. Pour chaque groupe, la personne qui raconte reçoit la lettre A, celles qui écoutent reçoivent les lettres B, C, D et E. Après 10-15min pour raconter les histoires et s'interroger sur l'histoire pour bien la comprendre, les groupes ce séparent et les lettres se réunissent entre-elles. A ce moment, nous échangeons sur ce qui nous as étonné dans ce que nous avons entendu précédemment et pour définir dans ses histoires ce que sont les biens communs (10-15min).
  • Retour a un travail collectif: Avec prise de note au tableau, nous énonçons les mots cléfs que nous donnons autour de la notion de bien commun.

Mots-clefs vis-à-vis des biens communs: expériences circonscrites, rapport au groupe, jamais gagné, autorité/conflictuel, confiance, solidarité, Apaisement des rapports humains, vision, dimension psychologique, expèrience, pour que le bien commun puisse emerger il faut être d'accord pour faire ensemble, besoins communs, lieu de vie, partage, imagination, revendiquer, autogestion, valeurs communes, compétences valorisées, ne pas être irremplaçable, savoir faire/savoir vivre, travail avec des experts, comment pérenniser? pérenniser le collectif, idéologie, idées communes, bien matériel, , plus facile quand c'est matériel VS idées/pensées, matériel VS immatériel: les deux iintéragisses, jusqu'où le bien commun peut aller? bien commun VS privé VS universel, pour un bien être du vivre ensemble VS chaos, habitat partagé, l'idée du bien commun nécessite-t-elle la lutte? processus, histoire, la fin n'est pas connue, vivant, réflexion permanente, démocratie permanente, usage VS propriété.

  • Visionnage de vidéos (disponible sur internet) dans lesquelles des personnes témoignent de leur définition du bien commun.

Après-midi:

  • Formation de 4 groupes de travail pour élaborer l'histoire de la FDB afin de réaliser une frise chronologique des évènements. Chaque groupe travaille sur un des 4 axes suivants:
  1. La terre/ Le foncier
  2. L'alimentation/ Relocalisation
  3. La culture
  4. Le vivre ensemble

Puis élaboration de la frise, chaque groupe la complète, puis énonce les étapes qu'il a identifiées (avec correction si besoin des autres groupes).

Pour nous aider dans le travail, F.Sultan nous propose de regarder les 8 principes d'Ostrom pour les appliquer à la définition des biens communs.

Fond:

Les questions posées:

  • Comment organiser collectivement notre réflexion sur l'avenir de la ferme?
  • Quelle forme donner au projet de la ferme?
  • Que sont les biens communs de la ferme?
  • Comment faire pour que le projet pour cette ferme réunisse un maximum d'attentes?
  • Comment combiner différents niveaux d'engagement?
  • Qu'entendre par la notion de Bien communs au niveau de la ferme et comment y répondre dans nos actions pour défendre nos projets?
  • Comment faire passer les adhérents/sympathisants de la ferme d'un soutien à la lutte à une participation aux activités et à l'implication dans l'élaboration du projet?
  • Comment continuer à avancer ensemble dans nos différenceset quels objectifs?
  • Comment reconnaître les biens communs dans nos initiatives?
  • En quoi un bien commun permet-il d'unifier les gens autour d'un même projet?
  • Le projet défendu par notre association sera-t-il celui qui s'imposera?
  • Quel est notre projet pour la ferme?
  • Quel avenir voulons-nous pour la ferme? Que prioriser?
  • Qu'est-ce-qu'un bien commun? A partir de quand/de quoi la ferme devient un bien commun?
  • La violence est -elle un bien commun?
  • Comment construire l'avenir de la ferme avec nos attentes différentes par rapport à ce lieu?

La frise et les questions: l'ensemble de la production du jour est affichée au P1.

A cette occasion, les militants ont raconté et échanger autour de leur expérience des communs à partir de quatre objets de mobilisation dans le cadre de cette lutte :

l'histoire de l'éducation populaire comme commun aux Bouillons
l'histoire du foncier comme commun aux Bouillons
l'histoire de la production agricole comme commun aux Bouillons
l'histoire de la vie collective aux Bouillons

Vidéos de définition du bien commun: remixthecommons.infini.fr

Les 8 principes d'Ostrom:

  1. Limites nettement définies (ind/ressources)
  2. Régles adaptées au besoins et conditions locales
  3. Systèmes permettant aux individus de participer régulièrement à la définition et à la modification des règles
  4. Une gouvernance effective et redevable à la communauté
  5. Système gradué de sanctions pour l'appropriation des ressources
  6. Un système peu coûteux de résolution des conflits
  7. Autodétermination reconnue des autorités ou forte (quoi ??? )
  8. S'il y a lieu, une organisation à plusieurs niveaux de projets sur la base de bassins de ressources communes

Conclusion: Un bien commun est toujours associé à un projet. Quand on parle des communs, 3 niveaux entremélés: le registre économique, la morale/philosophie/éthique, les institution/le projet politique. Il est très complexe de définir les communs.

Pour finir de répondre aux questions et pour préparer l'AG du 6 décembre et la définition du projet, 
F.Sultan accepte de venir terminer ce travail le mercredi 3 décembre entre 14h et 20h.

Journée du 3 décembre 2014

2nd journée de travail autour des biens communs avec F.Sultan, mercredi 3 Décembre 14h30-19h30 afin de préparer la co-rédaction du projet pour la fdb.

Présents: Boris, Catherine, Landry, Christian, Philippe V, Mari-Jo, Camille, Lucie, Antho, Philippe A, Raph, Lucero, Marie-Laure, Marie-Reine, Flo, Morgan, Philippe D, Frédéric

Méthode: Tour de parole, chacun se présente et partage un sentiment/une nouvelle/une info/une réflexion au groupe qui lui semble correspondre à la journée. F.Sultan note les mots clés au tableau

Fond: Récolte-Ecoute-Engagement de la jeunesse-Isolation du BC-Rencontre avec la Maire: question de sécurité pour le projet-Reconnaissance état Palestine/victoire/conflits pour la Terre-Arret projet Sivens/Europe-Content d'être là-Beaucoup de personnes ne savent pas-ralentis projet de barrage en zone humide-ETA=espace test agricole: une brique pour le projet de la fdb-Question de la mairie:solution de sortie?-pref=pour le moment, pas de rapport de force mais attente forte d'un projet-responsabilité collective-qui se légitime à travailler sur le projet-qui est un commoneur (à quel degrés d'implication)-on construit, on habite, on entretien (construction)-bonne écoute-conférence https://www.youtube.com/watch?v=NZKqPoQiaDE - quelle méthode? structure/organisation, s'inspirer de selforganise-samedi RDV important: ÉNERGIE-maraichage et autre-20h cinéma-projet perso/groupe-de l'intéret de la méthode de décision/exploration

Méthode:

1er temps (réunion précédente): reconnaître un BC

2nd temps (aujourd'hui): appliquer à la Fdb. Travail maintenant sur les contours/portraits des acteurs du projet à partir des usages et formes d'engagement de chacun autour du projet à partir des richesses du projet. Construire les ressources concernées, qui sont les membres de la communauté/ à quel titre, droits de chacun, risques rencontrés (quand on veut défendre les communs), organisation.

Pour cela travail à partir 4 tableaux: Vivre ensemble, Se nourir, Dynamique culturelle, Accés à la Terre

Consignes: Faire 1 groupe/tableau avec 45min pour les compléter

  • Chaque groupe présente son tableau et nous collectons les mots clés de compréhension du projet pour la fdb

Fond:

Tableaux (à compléter par Marie-Laure, Lucéro, Lucie et Marie-Jo)

Les entrées horizontales:

  • Richesses
  • Ressources
  • Communauté/Usages et formes d'organisation institués
  • Mode de partage, description des faisceaux de droits appliqués
  • Défis/Menace d'enclosure
  • Solution/Outils de partage communs
  • Gestion du nouvel outil

Mots clés:

  • Vivre ensemble: légitimité de l'usage des ressources, besoin de reconnaissance, que chacun y trouve un équilibre, Ajuster les forces en présence (trop ou pas assez de personnes pour monter le projet), bienveillance
  • Culture: culture commune, contacts/collectif/réseaux, association au service du projet et non l'inverse.Degré d'implication de l'association dans différentes interventions, rendre stratégique le mode d'intervention de l'APFB, manière de militer par rapport à la lutte (non-violence)
  • Alimentation: relocalisation, maraîchage respectueux, formation/transmission, légalité du commerce, pérenniser l'activité, reconnaissance (institutionnelle, adhérents..), réinventer les institutions, devenir la norme
  • Terre: autosuffisance, fonctionnement continu du maraîchage, travail collectif, rémunération, bénévolat et salariés, démarches, développement du pole économique au détriment du collectif,

Méthode: En 15 min, de nouveaux groupes réfléchissent à l'amélioration des tableaux pour qu'ils deviennent plus utiles. Puis on propose :

Fond: Les propositions d'amélioration:

  • Faire 3 entrées verticales par niveaux d'implication
  • Dans chaque entrées, travailler par lignes correspondantes
  • Modifier le langage du tableau, plus neutre, moins anglosaxon pour rendre plus accessible
  • Mieux faire comprendre différence entre ressource et richesse
  • Supprimer la colonne gestion, que nous ne pouvons remplir
  • Définir ou éclaircir le terme faisceau de droit

Proposition d'exploitation du tableau: schématisation pour utiliser le tableau afin de co-écrire le projet (à compléter par Raph)

1er cercle / Act : Projet interne de a

Méthode: Document Bouquet de droits ( à compléter par F.Sultan) et histoire de la tragédie des biens communs (mouton)

Fond: 5 droits: accés, prélevement, management, exclusion, aliénation qui sont des droits différents de celui d'usage.

Distingue le droit: d'accéder/de consommer une ressource

  • de gouverner/de décider de l'usage
  • de vendre/ de détruire la ressource

Il faut mettre à jour les droits et possibilités de chacun.

Conclusion: Nous devons explorer la question des biens communs pour nourrir la formulation du projet, donner des repères autour de la question du BC.

Document utilisé: Résumé des 8 principes d'E. OstromFerme des Bouillons