Fiction et histoire du temps présent : Mona Saber

From Remix Biens Communs
Jump to: navigation, search

Informations sur le média

Métadonnées
Auteur(s) LARAKI Abdelhai
Producteur(s) The National Council for Human Rights (CNDH)
Date de création 2001
Date de publication 2013/04/14
Durée 01:17:23
Langue du contenu FR
Fait partie de Justice transitionnelle: l'expérience Marocaine
Média Vidéo
URL de diffusion http://www.youtube.com/watch?v=wSKDJ -GKAw
Service de diffusion youtube
Identifiant de diffusion wSKDJ_-GKAw
Pays Maroc
Type de licence
"CC-BY-SA" is not in the list (tous-droits, by, by-sa, by-nc-sa, by-nc-nd, by-nd, inconnu, autre) of allowed values for the "Type de licence" property.
Archive physique FMAS


Ressource(s) objet de commun : Communs sociaux 
Enjeu(x) : culture libre justice transitionnelle Mémoire collective 

Mona Saber, raconte I’historie d'une jeune fille qui revient au pays sur les traces de son père disparu lors des années de plomb. Articule autour d'un lieu emblématique, Derb Moulay Cherif, le film est le récit d'une quête d'identité a travers l'espace de la mémoire dans le Maroc d'aujourd'hui. Diplôme de l’École Louis Lumière et d’un 3eme cycle en cinéma a la Sorbonne sous la direction de Jean Rouch, Abdelhaï Laraki alterne ses activités créatives entre publicité, télévision et cinéma, II signe des campagnes de sensibilisation pour le ministère de la sante, I’OMS et le CCDH (actuel CNDH). Son travail ne se conforme pas aux conventions établies, il utilise ainsi librement le cinéma tout comme la télévision pour poser un regard singulier sur la société marocaine contemporaine : les années de plomb dans Mona Saber (2001) son premier long métrage ; le pouvoir de l‘argent dans Rih El Bahr/ Parfum de Mer (2006) ; les femmes battues et les mères célibataires dans la série télévision M’me Taja (2009-2011) et Jnah I’Hwa / love in the Medina (2011) qui, comme ses précédents films, nous invite à une réflexion sur I’Homme, son Rapport à la société, à l‘histoire, à I’Islam et au pouvoir.

Mona, a young French woman learns that his real fother is a Moroccan man. With some trails of memories: his name Mohamed saber, a black and white photo and a love letter which has not read, or badly read in another time, and which is read again to day, Mona goes to the Maroc to look for his man she has never known. Revolves around an iconic site in Maroc, Derb Moulay Cherif. This film is about a quest for identity through the memory of Maroc. Abdelhaï Laraki was born in 1949 in the city of Fes, Maroc. He graduated from Louis Lumiere in Paris and took the third cinema cycle at the Sorbonne with Jean Rouch. After having worked in publicity and with the Moroccan radio and television, he directed a number of short films. In 1990, he founded the Casablanca film and audio society through which he produced a number of films. "Mona Saber" is his first feature film, then "Parfum de mer" (Reeh al-bahr) in 2006. He directed in 2010 his third feature "Les ailes de l'amour", selected at Tétouan FilmFest 2011 and Maghreb des Films 2011 (Paris).

"Fiction et histoire du temps présent" : 6 Films Marocains" (English: Fiction and History in Our Time : 6 Moroccan Films) were published by The National Council for Human Rights (CNDH). These 6 Moroccan films about "the years of lead" were produced between 2000-2004, which confront and rethink profoundly the latest and most complicated parts of Moroccan history.They are:

  • Taif Nizar (2002, Director:Kamal Kamal)
  • Ali, Rabia et les autres…… (2000, Director:Ahmed Boulane)
  • Mona Saber (2001, Director: Abdelhai Laraki)
  • Memoire en Detention (2004, Director: Jilali Ferhati)
  • La Chambre Noire (2004, Director: Hassan Benjelloun)
  • Jawhara Fille de Prison (2000, Director: Saad Chraibi)
AuteurLARAKI Abdelhai +
Catégorie HessCommuns sociaux +
Date de production2001 +
Date de publicationApril 14, 2013 +
DescriptionMona Saber, raconte I’historie d'une jeune
Mona Saber, raconte I’historie d'une jeune fille qui revient au pays sur les traces de son père disparu lors des années de plomb. Articule autour d'un lieu emblématique, Derb Moulay Cherif, le film est le récit d'une quête d'identité a travers l'espace de la mémoire dans le Maroc d'aujourd'hui. Diplôme de l’École Louis Lumière et d’un 3eme cycle en cinéma a la Sorbonne sous la direction de Jean Rouch, Abdelhaï Laraki alterne ses activités créatives entre publicité, télévision et cinéma, II signe des campagnes de sensibilisation pour le ministère de la sante, I’OMS et le CCDH (actuel CNDH). Son travail ne se conforme pas aux conventions établies, il utilise ainsi librement le cinéma tout comme la télévision pour poser un regard singulier sur la société marocaine contemporaine : les années de plomb dans Mona Saber (2001) son premier long métrage ; le pouvoir de l‘argent dans Rih El Bahr/ Parfum de Mer (2006) ; les femmes battues et les mères célibataires dans la série télévision M’me Taja (2009-2011) et Jnah I’Hwa / love in the Medina (2011) qui, comme ses précédents films, nous invite à une réflexion sur I’Homme, son Rapport à la société, à l‘histoire, à I’Islam et au pouvoir.
té, à l‘histoire, à I’Islam et au pouvoir. +
Durée01:17:23 +
EnjeuCulture libre +, Justice transitionnelle + and Mémoire collective +
Fait partie deJustice transitionnelle: l'expérience Marocaine +
Identifiant de diffusionwSKDJ_-GKAw +
Langue du contenuFR +
PaysMaroc +
ProducteurThe National Council for Human Rights (CNDH) +
Service de diffusionyoutube +
Type de documentVidéo +
URL de diffusionhttp://www.youtube.com/watch?v=wSKDJ -GKAw +