Peer to peer et salaire à vie, quelles convergences possibles pour un nouveau paradigme économique ?

From Remix Biens Communs
Revision as of 09:14, 23 November 2017 by Fred (talk | contribs)
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)
Jump to: navigation, search

Informations sur le média

Métadonnées
Date de création 2016/09/26
Durée 01:15:12
Langue du contenu FR
Média Vidéo
URL de diffusion https://www.youtube.com/watch?v=N6gS5tFiUGQ
Service de diffusion youtube
Identifiant de diffusion N6gS5tFiUGQ
Pays France
Participant(s) FRIOT Bernard, BAUWENS Michel


Ressource(s) objet de commun : Travail Protection sociale 
Enjeu(x) : P2P Salaire à vie Post-capitalisme 

Rencontre entre Bernard Friot et Michel Bauwens visant à mettre en convergence leurs approches respectives du modèle économique post-capitaliste.


Présentation par les organisateurs

Entre Peer to peer et salaire à vie, quelles convergences possibles pour un nouveau paradigme économique?

De la réappropriation de nos communs comme la caisse de sécurité sociale à l'autogestion de caisses de salaires et d'investissement par territoire en passant par la redéfinition du travail au sein des collectifs de production et l'absence de propriété lucrative qu'elle soit intellectuelle ou matérielle, des ponts existent entre ces 2 mondes que sont le peer to peer et le salaire à vie, et qui s'adressent souvent à des classes sociales différentes.

Quand 2 écosystèmes révolutionnaires émanant de paradigmes de l'utopie concrète se rencontrent : quel champs des possibles? La révolution numérique et les mutations qu'elle engendre notamment en terme de modèle de production et nouveau travailleur, est-elle compatible avec le salaire à vie?

Ce sont toutes ces questions que nous voulons aborder lors de cette rencontre entre ces 2 grands théoriciens.

Nous nous appuierons pour cette séquence - qui se veut libre et ouverte - plus particulièrement sur 2 de leurs ouvrages respectifs : émanciper le travail et sauvez le monde vers une économie post-capitaliste avec le peer-to-peer.