Archipel des Iles de Chausey/Extrait d'une lettre de Pierre Fortin à Louis Renault

From Remix Biens Communs
Jump to: navigation, search

10 mai 1924


…. Ce qui ressort clairement de nos dernier pourparlers, c’est que vous voudriez :

  1. / Supprimer les hôtels
  2. / Supprimer la libre circulation sur les îles
  3. / En supprimant les hôtels et la libre circulation, supprimer les promeneurs
  4. / Donc jouir exclusivement soit seul soit éventuellement avec un ou deux autres sociétaires, de ces îles Chausey.

A/

C’est un point de vue qui pourrait être envisagé si, au préalable, les conventions écrites ou verbales, avec Mademoiselle Hédouin, sont observées.

Tant que ces conventions ne seront pas observées, je me vois dans l’obligation de maintenir aux iles le minimum d’hospitalité accordé par des vieilles filles qui n’ont émis la prétention d’être seules à jouir du charme très particulier, très prenant, des Iles Chausey.

B/

Nous n’avons pas le droit humain de séparer complètement notre point de vue, à nous propriétaires (à quel titre ?) du point de vue des habitants qui ont actuellement plus de titres que nous à ce que leurs intérêts soient sauvegardés.

Pour nous c’est une question de jouissance, pour eux c’est une question de bien-être, et même de strict nécessaire.