02 Table ronde 2

From Remix Biens Communs
Jump to: navigation, search

La finance au prisme des sciences sociales

Retour

 Source
T2 01 Jacques-Olivier Charron RIODD SM17https://wiki.remixthecommons.org/images/T2 01 Jacques-Olivier Charron.MP3
T2 02 Isabelle Chambosthttps://wiki.remixthecommons.org/images/T2 02 Isabelle Chambost.mp3
T2 03 Laurence Scialomhttps://wiki.remixthecommons.org/images/T2 03 Laurence Scialom final.mp3
T2 04 Yamina Tadjeddinehttps://wiki.remixthecommons.org/images/T2 04 Yamina Tadjeddine.mp3
T2 05 Yuri Biondihttps://wiki.remixthecommons.org/images/T2 05 Yuri Biondi.mp3
T2 06 Éric Lamarquehttps://wiki.remixthecommons.org/images/T2 06 Eric Lamarque.mp3
T2 07 Mireille Martinihttps://wiki.remixthecommons.org/images/T2 07 Mireille Martini.mp3
T2 08 Débathttps://wiki.remixthecommons.org/images/T2 08 débat.mp3
T2 09 Jean-Philippe Denishttps://wiki.remixthecommons.org/images/T2 09 Jean-Philippe Denis.mp3

Cette deuxième table-ronde est organisée sous l’égide de la SSFA.

La table-ronde n°2 « La finance au prisme des sciences sociales » est l’occasion d’échanger sur l’expérimentation d’autres voies (de tiers lieux ?) pour réaliser une recherche en et sur la finance et ses pratiques.

Cette table ronde s’ouvrira par la nécessité de re-politiser (de penser politiquement) la finance et par les enjeux liés à la régulation de cette dernière : Laurence Scialom, professeur en sciences économiques à l’université de Nanterre, analysera ainsi de manière précise et concrète comment l’industrie de la finance opère une captation des décisions publiques par un jeu de lobbying - et ce au détriment de l’intérêt général - en ouvrant des pistes de réflexion sur les contre-pouvoirs possibles. Yamina Tadjeddine, professeur de sciences économiques à l’université de Lorraine, proposera de partager avec nous l’expérience d’une recherche de re-socialisation (visant à penser socialement) la finance à travers l’existence, depuis 20 ans, de l’association des études sociales de la finance (SSFA) et notamment de son séminaire qui rassemble et favorise les échanges entre des chercheurs de différentes disciplines (gestionnaires, économistes, sociologues, anthropologues, historiens…). La diversité d’ancrage théorique a ainsi permis une fertilisation croisée des recherches réalisées sur la base d’études de terrains et offre un programme de recherche, qui peut être analysé en croisant différentes échelles d’analyses (des techniques, aux organisations, aux institutions) avec une analyse critique des théories financière mobilisées, des dynamiques structurelles de l’industrie de la finance et du régime d’accumulation en place. En situant l’influence de la finance au sein des sciences de gestion, Yuri Biondi, chercheur au CNRS en sciences de gestion, analysera justement comment l’interdisciplinarité promue par la revue dont il est le rédacteur en chef permet, en pensant autrement la finance, de penser également autrement les autres dimensions de la recherche en gestion et notamment les recherches en comptabilité.

Président : Jacques-Olivier CHARRON, SSFA

Modératrice : Isabelle CHAMBOST, CNAM, SSFA

Interventions liminaires :

  • Yuri BIONDI, CNRS, IRISSO, Labex REFI, SASE
  • Laurence SCIALOM, Université Paris Nanterre, EconomiX
  • Yasmina FOURNEYRON-TADJEDDINE, Université de Lorraine, SSFA

Premiers commentaires :

  • Eric LAMARQUE, Université Paris 1, IAE
  • Mireille MARTINI, Finance Watch
  • Stéphanie SERVE, Université Paris Est

Grand témoin : Jean-Philippe DENIS, Université Paris Saclay, Revue RFGE

Retour