Soutenir l'émergence de monnaies complémentaires citoyennes

From Remix Biens Communs
Jump to: navigation, search

Soutenir l'émergence citoyenne de monnaies complémentaires

Contexte : 

« Pour relever les défis sociaux et environnementaux de notre époque, le système monétaire devrait être fondé sur le principe de la complémentarité des monnaies. Une telle organisation serait plus résiliente aux tempêtes spéculatives que la « monoculture monétaire » actuelle, et plus à même de soutenir le développement endogène des territoires. » (Wojtek Kalinowski - Institut Veblen).

La monnaie locale complémentaire est à la fois un bien commun et un outil de transformation sociale à l'échelle locale. De nombreuses collectivités territoriales et collectifs associatifs locaux désireux de renforcer le lien social et la participation citoyenne dans l'économie territoriale s’en saisissent.

Propositions :

Initier un processus consultatif sur l'économie locale et le rôle qu'une monnaie complémentaire pourrait jouer pour la renforcer. Impliquer toutes les parties prenantes: associations, entreprises locales, experts... Animer le débat local sur la monnaie comme un bien commun.  Au terme des consultations avec les parties prenantes, et si les résultats sont positifs, inscrire dans le budget local une expérimentation de création d'une monnaie locale. Prévoir et voter un budget de cautionnement par la municipalité

Exemples :

Le WIR en Suisse utilisé par 50 000 PME et autorisé par l'Etat avec le statut d'institution bancaire. Son effet contra-cyclique a été démontré : confrontées au resserrement du crédit et à la crise de liquidité, les PME suisses augmentent leurs transactions en WIR ; lorsque la conjoncture s’améliore, elles reviennent au franc suisse. http://www.wir.ch/fr/

Les monnaies locales créées par les collectivités : le SOL Violette à Toulouse, bientôt le "SoNantes" à Nantes, le Torekes à Gand (Belgique)... http://solviolette-www.b4.catalyz.fr/ ; http://www.sonantes.fr/ ; http://www.torekes.be/

Les Accorderies au Québec et maintenant en France : exemple de monnaie temps et de banque temps. Chaque Accordeur dispose d’un « compte-temps » qui comptabilise au débit les dépenses, c'est-à-dire les services reçus, et au crédit les recettes par les services rendus. http://accorderie.ca/

Les SEL – systèmes d'échanges locauxProperty "Est associé au mouvement" (as page type) with input value "</br>Les SEL – systèmes d'échanges locaux" contains invalid characters or is incomplete and therefore can cause unexpected results during a query or annotation process. http://selidaire.org/spip/

Élections municipales 2014