Charte de Lampedusa

De Remix Biens Communs
Aller à : navigation, rechercher

Informations sur le média

Métadonnées
Date de création janvier 1970
Langue du contenu FR
Fait partie de Expérience italienne des communs urbains, Atlas des chartes des communs urbains
Média Texte
URL de diffusion http://wiki.remixthecommons.org/images/Charte de Lampedusa fr.pdf
Pays Italie
Coordonnées géographiques 35° 30' 31", 12° 35' 35"


Ressource(s) objet de commun : Hospitalité Solidarité Réfugié 
Action(s) : Charte Ville refuge Accueil des réfugiés 

"En février 2014, la maire, Giusi Nicolini, accueillait une centaine de personnes, membres d'associations, militants, chercheurs, migrants, citoyens afin d'élaborer une charte1, point de départ d'une mobilisation, qui remet en cause la criminalisation des migrants, revendique le caractère inconditionnel des libertés fondamentales et notamment de la liberté de circulation, promeut une série d’instruments juridiques et de codes de conduite, et encourage les citoyens à résister contre les politiques répressives des États et de l'Europe. L'année suivante, à Palerme, le maire, Leoluca Orlando, élaborait une charte faisant de la mobilité internationale un droit humain inaliénable et déclarant citoyens honoraires tous les habitants de sa ville, y compris les migrants." Extrait - Gaelle Krikorian Plein Droit Octobre 2017

Faits relatifs à « Charte de Lampedusa »
Action du typeCharte +, Ville refuge + et Accueil des réfugiés +
Catégorie HessHospitalité +, Solidarité + et Réfugié +
Date de productionjanvier 1970 +
Description"En février 2014, la maire, Giusi Nicolini
"En février 2014, la maire, Giusi Nicolini, accueillait une centaine de personnes, membres d'associations, militants, chercheurs, migrants, citoyens afin d'élaborer une charte1, point de départ d'une mobilisation, qui remet en cause la criminalisation des migrants, revendique le caractère inconditionnel des libertés fondamentales et notamment de la liberté de circulation, promeut une série d’instruments juridiques et de codes de conduite, et encourage les citoyens à résister contre les politiques répressives des États et de l'Europe. L'année suivante, à Palerme, le maire, Leoluca Orlando, élaborait une charte faisant de la mobilité internationale un droit humain inaliénable et déclarant citoyens honoraires tous les habitants de sa ville, y compris les migrants." Extrait - Gaelle Krikorian Plein Droit Octobre 2017
Gaelle Krikorian Plein Droit Octobre 2017 +
Fait partie deExpérience italienne des communs urbains + et Atlas des chartes des communs urbains +
Langue du contenuFR +
PaysItalie +
Type de documentTexte +
URL de diffusionhttp://wiki.remixthecommons.org/images/Charte de Lampedusa fr.pdf +
Coordonnées géographiques
Cette propriété est une propriété spéciale dans ce wiki.
35° 30' 31", 12° 35' 35"Latitude : 35.50862
Longitude : 12.59292
+