Panneau 6 - Préserver les communs naturels

De Remix Biens Communs
< Expo sur les communs
Expo sur les communs Panneau 6 - Préserver les communs naturels
Aller à : navigation, rechercher

Cette page présente le sixième panneau de l'exposition consacrée aux communs

Titre

Combats pour préserver les communs "naturels" et fonciers

Chapô

En juin 2011, à la suite d’une importante mobilisation populaire, les Italiens ont voté massivement pour refuser la privatisation de la gestion de l’eau. Naples fut la première mairie en Italie à considérer l’eau comme un bien commun et à s’organiser pour que le service de l’eau soit géré avec les habitants en dehors du marché, du profit et de la concurrence. Cette mobilisation a conduit au Manifeste de Naples du mouvement européen pour l’eau comme bien commun. Un réseau ouvert, participatif et pluraliste, ayant pour objectif de renforcer la reconnaissance de l’eau comme bien commun et comme droit fondamental universel.

Blocs

Le juriste Ugo Mattei considère que « les biens communs ne sont pas des marchandises, mais une pratique politique et culturelle qui appartient au domaine de l’être ensemble ». Il rappelle que, contrairement aux biens privés, les biens communs ne sont pas protégés par le droit face à l’appropriation.

En France, Terre de Liens est un réseau associatif qui acquiert et gère des terres agricoles pour en assurer la préservation à long terme par un usage écologique et responsable. Ces terres sont confiées à des agriculteurs, pour une production biologique ou paysanne.

Iconographie

26 marzo per l'acqua bene comune. Eugenio - Attribution-NonCommercial-ShareAlike 2.0 Generic (CC BY-NC-SA 2.0).
Logo Terre de liens

Fac-similé

ExpoLesCommunsV1 Page 06.jpg