La mémoire de l'avenir

De Remix Biens Communs

Objet(s) de commun : Communs sociaux,  Organisation villageoise et sociale  Enjeu(x) : droits des femmes,  justice climatique,  mémoire collective,  Communauté  

De 1956 à 1999, le Maroc été témoin énorme violations des droits de l'homme qui comprennent la détention arbitraire, d'arrestation, de torture, de mauvais traitements et d'usage excessif de la force de la part du monarque autorités. Mais à partir de 1990, le Maroc été témoin le début des réformes sérieuses et transition vers la société plus démocratique. Maroc sérieusement traitée le nouveau code de la famille, le code pénal, la réforme du code de la liberté, une meilleure représentation des femmes au Parlement, la création de la Commission de la justice et la réconciliation, comme une commission indépendante qui a accordé l'indemnisation peu près quatre milliers de victimes de violations des droits de l'homme . Ce documentaire donne un aperçu général de la procédure de la justice transitionnelle et les projets de réparation communautaire au Maroc.

Métadonnées

Date de publication 2013/05/08
Durée 00:19.23
Langue du contenu EN
Pays Maroc
Fait partie de Justice transitionnelle: l'expérience Marocaine
Média Vidéo
URL de diffusion http://www.youtube.com/watch?v=a65nRgacXGM
Service de diffusion youtube
Identifiant de diffusion a65nRgacXGM
Producteur(s) The National Council of Human Rights(CNDH)
Type de licence CC-BY-SA« CC-BY-SA » n'est pas la liste (tous-droits, by, by-sa, by-nc-sa, by-nc-nd, by-nd, inconnu, autre) des valeurs autorisées pour la propriété « Type de licence » .
Archive physique FMAS

From 1956 to 1999, Maroc witnessed huge violations of human rights which included arbitrary detention, arrest, torture, ill-treatment and excessive use of force on the part of Monarch authorities.But from 1990s, Maroc witnessed the beginning of the serious reforms and shift to the more democratic society. Maroc seriously treated the new family code, penal code, the reform of liberty code, a better representation of women in parliament, the creation of the Justice and Reconciliation Commission, as an independent commission which granted the compensation about four thousands victims of human rights violations. This documentary gives an overview about the procedure of transitional justice and community reparation project in Maroc.

With the support of :

  • The United Nations Democracy Fund.
  • The Embassy of Netherlands in Maroc.
  • Association’s Network for the Development of South Eastern OAsises (RADOSE).
  • Democracy and Development Network-Zagora (R.AZDED).
  • Cooperation and Friendship Association-Figuig (AACF)
… davantage au sujet de « La mémoire de l'avenir »
De 1956 à 1999, le Maroc été témoin énormeDe 1956 à 1999, le Maroc été témoin énorme violations des droits de l'homme qui comprennent la détention arbitraire, d'arrestation, de torture, de mauvais traitements et d'usage excessif de la force de la part du monarque autorités. Mais à partir de 1990, le Maroc été témoin le début des réformes sérieuses et transition vers la société plus démocratique. Maroc sérieusement traitée le nouveau code de la famille, le code pénal, la réforme du code de la liberté, une meilleure représentation des femmes au Parlement, la création de la Commission de la justice et la réconciliation, comme une commission indépendante qui a accordé l'indemnisation peu près quatre milliers de victimes de violations des droits de l'homme . Ce documentaire donne un aperçu général de la procédure de la justice transitionnelle et les projets de réparation communautaire au Maroc.jets de réparation communautaire au Maroc. +
00:19.23 +
Maroc +