Droits en Biens Communs

De Remix Biens Communs
Aller à : navigation, rechercher
Type d'action
Date de début 2011
Date de fin 2012
Porteur(s) de projet SULTAN Frédéric
Partenaire(s) VECAM, Communautique
Participant(s)
Financement Fonds francophone des inforoutes
Description Documentation de la place du droit basé sur les biens communs dans Rio+20

Version française : http://www.remixthecommons.org/projet/droits-en-biens-communs-2/

English version : http://www.remixthecommons.org/en/projet/droits-en-biens-communs-2/

Médias

Droits en biens communs est un projet de remix pour documenter la place du droit basé sur les biens communs dans le contexte des négociations de Rio+20.

Au cours de l'année 2011, la préparation de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable (Rio+20) (http://www.uncsd2012.org/) avec le Collectif (français) Rio+20 et les participants au Forum Social Mondial, nous a amené à proposer de faire des droits basés sur les biens communs un horizon de revendication à l'échelle internationale. Encore faudrait-il être en mesure d'expliciter ce que serait le contenu de ces droits et d'envisager de quelles manières ils pourraient être mis en oeuvre. Le projet de Remix "Droits en Biens Communs" est une continuation de ce travail par la voie de la vidéo et du remix réalisé à partir de captation de vidéo au cours de la conférence des Nations Unies et du Sommet des Peuples.

Ce remix est porté en France par l'association VECAM et animé par SULTAN Frédéric.

Les commentaires sont dans l'onglet Discussion de cette page.


Documents de la collection Droits en Biens Communs
MédiaAuteurParticipantDuréeLangueType de document
Rio 2012: Biens communs, nos droits à un futur. Natalia GreeneSULTAN FrédéricGREENE Natalia00:03:44ENVidéo
Rio 2012: Biens communs, nos droits à un futur. Shannon BiggsSULTAN FrédéricBIGGS Shannon00:03:57ENVidéo
Rio 2012: Biens communs, nos droits à un futur. Vandana ShivaSULTAN FrédéricSHIVA Vandana00:02:51ENVidéo
Rio 2012: Commons, our rights for a future. Amit SrivastaSULTAN FrédéricSRIVASTA Amit00:05:26ENVidéo
Rio 2012: biens comuns, nos droits à un futur. Yasy Morales ChaconSULTAN FrédéricMORALES CHACON Yasy00:05:26ESVidéo
Rio 2012: les Communs, nos droits à un futur. Jean BourliaudSULTAN FrédéricBOURLIAUD Jean00:05:44FRVidéo
Rio 2012: les Communs, nos droits à un futur. Jean Pierre LeroySULTAN FrédéricLEROY Jean Pierre00:08:22FRVidéo
Rio 2012: los Bienes Comúnes, nuestro derecho a un futuro. Dania Quirola SuarezSULTAN FrédéricSUAREZ QUIROLA Dania00:04:37ESVidéo
Rio 2012: los Bienes Comúnes, nuestro derecho a un futuro. Gregorio ZuritaSULTAN FrédéricZURITA Gregorio00:02:58ESVidéo
Rio 2012: los Bienes Comúnes, nuestro derecho a un futuro. Javiera CarrionSULTAN FrédéricCARRION Javiera00:02:05ESVidéo
Rio 2012: los Bienes Comúnes, nuestro derecho a un futuro. Juan HerreroSULTAN FrédéricHERRERO Juan00:01:39ESVidéo
Rio 2012: los Bienes Comúnes, nuestro derecho a un futuro. Pablo SolonSULTAN FrédéricSOLON Pablo00:05:11ESVidéo
Rio 2012: os Bens Comuns, nosso direito ao futuro. Inai ê Fulni ôSULTAN FrédéricInai ê Fulni ô00:01:48AutreVidéo
Rio 2012: os Bens Comuns, nosso direito ao futuro. Nilo MendesSULTAN FrédéricMENDES Nilo00:03:08AutreVidéo
Rio 2012: os Bens Comuns, nosso direito ao futuro. Yuri AlmeidaSULTAN FrédéricALMEIDA Yuri00:02:02AutreVidéo


Ressources

  • Propriété Intellectuelle Géopolitique et mondialisation, Mélanie Dulong de Rosnay et Hervé Le Crosnier, les essentiels d'Hermès CNRS Editions 2013.
  • Comptes-rendus des réunions du groupe "Economie sociale et solidaire, cohésion et territoires", du 4 février 2013 : Pour un droit positif des SI(E)G en Europe, avec : *Jean-Claude Barbier, Directeur de recherche CNRS émérite, Centre d'économie de la Sorbonne
    • Jean-Claude Boual, Celsig et administrateur de Confrontations Europe
    • Cornélia Federkeil-Giroux,responsable du département Europe, Mutualité française
    • Laurent Ghekière, chef du bureau des Affaires européennes, Union sociale pour l'habitat, Bureau de Bruxelles
    • Philippe Herzog, président fondateur de Confrontations Europe

Extrait : Aller de l’avant avec un Code Forestier, capable de droits naturels et de reconnaître les nouveaux droits de la citoyenneté brésilienne et planétaire, est une question qui prend naissance dans la propre démocratisation de la société brésilienne. Une chose est certaine : nous avons autant besoin d’un Code Forestier pour être pris en compte, que de gouvernements et d’un pouvoir judiciaire qui ne ferment pas les yeux devant les crimes environnementaux et qui changent la logique du latifundio dans le traitement du patrimoine naturel, notre plus grand bien commun. Il sera impossible d’aller plus loin dans la démocratisation sans briser une telle logique. Le Code forestier est en relation avec la démocratie, la justice sociale et le bien vivre, et pas seulement aux forêts."

  • Des droits aux « biens communs » HICKEL Jason , Pambazuka

http://www.ritimo.org/article2365.html

  • European charter of the commons

http://p2pfoundation.net/European_Charter_of_the_Commons_Campaign

  • England, 1858- The Rights of Common

http://p2pfoundation.net/Rights_of_Common

  • Manifesto of the Commons: Toward a New Charter of Social Rights

http://commons2012.wordpress.com/2011/11/23/manifesto-of-the-commons-toward-a-new-charter-of-social-rights/

  • Manifesto pour la récupération des biens communs

http://bienscommuns.org/

Citations

"Even the good become pirates in a world where the rules seem absurd," Lessig writes.

Read more: http://www.time.com/time/business/article/0,8599,1851241,00.html

Recalling storytime with his oldest son, Lessig writes, "The moment he first objected to a particular shift in the plot, and offered his own, was one of the coolest moments of my life. ... I want to see this expressed in every form of cultural meaning ... I want him to be the sort of person who can create by remaking ... I want to put a spotlight on the stuff no one wants to kill — the most interesting, the very best of what these new technologies make possible. If the war simply ended tomorrow, what forms of creativity could we expect? What good could we realize, and encourage, and learn from?" That doesn't mean, however, that the original composer should not be protected: "Neither RW (Read/Write) nor RO (Read Only) culture can truly flourish without copyright." But he also recognizes that not all cultural goods are created equal. Just as apples shouldn't be compared to oranges, software code shouldn't be likened to movies or music to scientific articles. Each, he argues, will require its own set of rules.