Accaparement des terres

De Remix Biens Communs

Définition(s)

Définitions générales

[modifier]
L’accaparement des terres (land grabbing selon le néologisme introduit en anglais), désigne l'acquisition controversée de grandes étendues de terre agricole auprès des pays en développement, par des entreprises transnationales et gouvernementales. Le terme fait référence principalement aux investissements à grande échelle (et principalement étrangers) à la suite de la hausse des prix alimentaires mondiaux et des inquiétudes sur la sécurité alimentaire. Des ressources en eau sont généralement cruciales, et par conséquent on observe une tendance associée à l'accaparement de l'eau (en). D'abord salué par les investisseurs et quelques pays en développement comme un nouveau chemin vers le développement agricole, ces investissements ont été critiqués par certains gouvernements et organisations de la société civile à cause des effets négatifs sur les communautés locales. Celles-ci les définissent comme des acquisitions ou des concessions foncières, qui présentent une ou plusieurs des caractéristiques suivantes : qui sont contraires aux droits de l’Homme et en particulier aux droits des femmes à un traitement équitable ; qui ne reposent pas sur le consentement préalable, libre et éclairé des usagers affectés ; qui ne reposent pas sur une évaluation minutieuse, ou ne tiennent pas compte des impacts sociaux, économiques et environnementaux (y compris sur les aspects du genre [à expliciter]) ; qui ne font pas l’objet de procédures transparentes définissant des engagements clairs et contraignants en ce qui concerne les activités, l’emploi et le partage des bénéfices ; qui ne reposent pas sur une planification démocratique efficace, une supervision indépendante et une participation significative .

Source : http://fr.dbpedia.org/resource/Accaparement_des_terres

Land grabbing is the contentious issue of large-scale land acquisitions: the buying or leasing of large pieces of land by domestic and transnational companies, governments, and individuals. While used broadly throughout history, land grabbing as used in the 21st century primarily refers to large-scale land acquisitions following the 2007-2008 world food price crisis. Obtaining water resources is usually critical to the land acquisitions, so it has also led to an associated trend of water grabbing. By prompting food security fears within the developed world and new found economic opportunities for agricultural investors, the food price crisis caused a dramatic spike in large-scale agricultural investments, primarily foreign, in the Global South for the purpose of industrial food and biofuels production. Although hailed by investors, economists and some developing countries as a new pathway towards agricultural development, investment in land in the 21st century has been criticized by some non-governmental organizations and commentators as having a negative impact on local communities. International law is implicated when attempting to regulate these transactions.

Source : http://dbpedia.org/resource/Land_grabbing


Q1801901 Land_grabbing Accaparement_des_terres

Land_Grabbing Land_grabbing

FR