Spécial: Recherche par propriété/:Description/histoire-20urbaine-20du-20Verduron

Jump to: navigation, search

This page provides a simple browsing interface for finding entities described by a property and a named value. Other available search interfaces include the page property search, and the ask query builder.

Search by property

A list of all pages that have property "Description" with value "histoire urbaine du Verduron". Since there have been only a few results, also nearby values are displayed.

Showing below up to 14 results starting with #1.

View (previous 50 | next 50) (20 | 50 | 100 | 250 | 500)


    

List of results

  • Les séances d’auditions publiques- Figuig  + (Videos: Public Hearings is a compilation bVideos: Public Hearings is a compilation box, which contains fifteen DVDs of public hearings which were organized by the Equity and Reconciliation Commission (IER), published by Conseil Consultatif Des Driots de I'HOMME(CCDH). Those public hearings took place in several cities, such as Figuige, Khenifra, El-houssaim, Marrakech, Rabat, El Rachidia. In them, the victims of years of lead were called to testify freely about their suffering, without naming their torturers. For the organizers of the hearings, it is not to "judge" but to "establish the truth" and "reconcile". </br>This session of public hearing took place in Figuig. Witness 1. Famille « Belkassem OUZZANE » 2. BouazzaBenchara 3. Mohammed Kada 4. Mohammed .. 5. Fatima saadeddine 6. Abdelhak Ben abdellah</br>En français</br>L'Instance équité et réconciliationa organisé des séances d'auditions publiques à Figuig, où les victimes des années de plomb sont appelées à témoigner librement de leurs souffrances, sans pour autant nommer leurs tortionnaires.</br>Pour les organisateurs de ces auditions, il ne s'agit pas de « juger », mais de « rétablir la vérité » pour « se réconcilier ». Les témoins :</br>1. Famille « Belkassem OUZZANE » 2. BouazzaBenchara 3. Mohammed Kada 4. Mohammed .. 5. Fatima saadeddine 6. Abdelhak Ben abdellahFatima saadeddine 6. Abdelhak Ben abdellah)
  • Les séances d’auditions publiques- Marrakech01  + (Videos: Public Hearings is a compilation bVideos: Public Hearings is a compilation box, which contains fifteen DVDs of public hearings which were organized by the Equity and Reconciliation Commission (IER), published by Conseil Consultatif Des Driots de I'HOMME(CCDH). Those public hearings took place in several cities, such as Figuige, Khenifra, El-houssaim, Marrakech, Rabat, El Rachidia. In them, the victims of years of lead were called to testify freely about their suffering, without naming their torturers. For the organizers of the hearings, it is not to "judge" but to "establish the truth" and "reconcile". </br>This session of public hearing took place in Marrakech. Witness : 1. AbderrahmanChoujar 2. Zahra lakhder (Mére de Mohammed Grina ) 3. Mohammed Atlas 4. Saleh benAtiq Ben ghali 5. Widad al bawab</br>En français</br>L'Instance équité et réconciliationa organisé des séances d'auditions publiques à Marrakech, où les victimes des années de plomb sont appelées à témoigner librement de leurs souffrances, sans pour autant nommer leurs tortionnaires.</br>Pour les organisateurs de ces auditions, il ne s'agit pas de « juger », mais de « rétablir la vérité » pour « se réconcilier ».</br>Les témoins : 1. AbderrahmanChoujar 2. Zahra lakhder (Mére de Mohammed Grina ) 3. Mohammed Atlas 4. Saleh benAtiq Ben ghali 5. Widad al bawab Saleh benAtiq Ben ghali 5. Widad al bawab)
  • Les séances d’auditions publiques- El-houssaima01  + (Videos: Public Hearings is a compilation bVideos: Public Hearings is a compilation box, which contains fifteen DVDs of public hearings which were organized by the Equity and Reconciliation Commission (IER), published by Conseil Consultatif Des Driots de I'HOMME(CCDH). Those public hearings took place in several cities, such as Figuige, Khenifra, El-houssaim, Marrakech, Rabat, El Rachidia. In them, the victims of years of lead were called to testify freely about their suffering, without naming their torturers. For the organizers of the hearings, it is not to "judge" but to "establish the truth" and "reconcile". </br>This session of public hearing took place in El-houssaima. Witness : 1. Ahmed Benssadik 2. Hafida Elyaazoubi 3. LahbibAzryaih.</br>En français</br>L'Instance équité et réconciliationa organisé des séances d'auditions publiques à Elhoussaima, où les victimes des années de plomb sont appelées à témoigner librement de leurs souffrances, sans pour autant nommer leurs tortionnaires.</br>Pour les organisateurs de ces auditions, il ne s'agit pas de « juger », mais de « rétablir la vérité » pour « se réconcilier ».</br>Les témoins : 1. Ahmed Benssadik 2. Hafida Elyaazoubi 3. LahbibAzryaihadik 2. Hafida Elyaazoubi 3. LahbibAzryaih)
  • Les séances d’auditions publiques- Rabat 01  + (Videos: Public Hearings is a compilation bVideos: Public Hearings is a compilation box, which contains fifteen DVDs of public hearings which were organized by the Equity and Reconciliation Commission (IER), published by Conseil Consultatif Des Driots de I'HOMME(CCDH). Those public hearings took place in several cities, such as Figuige, Khenifra, El-houssaim, Marrakech, Rabat, El Rachidia. In them, the victims of years of lead were called to testify freely about their suffering, without naming their torturers. For the organizers of the hearings, it is not to "judge" but to "establish the truth" and "reconcile". </br>This session of public hearing took place in Rabat, the capital of Maroc. Witness : 1. Rachid elmanouzi 2. Fatna 3. Ahmed benmansour 4. Jamal amezyan 5. Chari lahou 6. Alghali Bara.</br>En français</br>L'Instance équité et réconciliationa organisé des séances d'auditions publiques à Rabat, où les victimes des années de plomb sont appelées à témoigner librement de leurs souffrances, sans pour autant nommer leurs tortionnaires.</br>Pour les organisateurs de ces auditions, il ne s'agit pas de « juger », mais de « rétablir la vérité » pour « se réconcilier ».</br>Les témoins : 1. Rachid elmanouzi 2. Fatna 3. Ahmed benmansour 4. Jamal amezyan 5. Chari lahou 6. Alghali Baramal amezyan 5. Chari lahou 6. Alghali Bara)
  • Revisiter l'engagement citoyen avec les communs urbains  + (Vidéo de l'atelier organisé par la GEF (GrVidéo de l'atelier organisé par la GEF (Green European Fondation) en partenariat avec la FEP (Fondation pour lEcologie Politique) organisé dans le cadre de la journée de convergence du festival LE TEMPS DES COMMUNS en Ile-de-France et du projet de la Green European Foundation RECLAIM THE COMMONS (http://gef.eu/projects/reclaim-the-commons/). </br>Centre de Recherche Interdisciplinaire (CRI), 10 Rue Charles V 75004 Paris.</br></br>Participants à l'atelier : FESTA Daniela, juriste et géographe sociale, auteur de Fare spazio. Pratiche del comune e diritto alla città (Kosmos 10), Milano/Udine: Mimesis, mai 2015; LABOREY Claire, réalisatrice du documentaire "Mainmise sur les villes"(Arte, 2015); LARGETEAU Quitterie, biologiste, fondatrice de Biohacking Safari.</br>Animation: Silvia Marcon, directrice de la Fondation de l'Ecologie Politique.e de la Fondation de l'Ecologie Politique.)
  • LABSUS - Qui sommes-nous? (FRA)  + (Vidéo de présentation de Labsus, le Laboratoire pour la subsidiarité, organisation italienne qui promeut les règlements fondés sur l'idée de l'administration partagée.)
  • Les Biens Communs - Grève Étudiante - Accessibilité à l'éducation  + (Vidéo réalisé dans le contexte des mobilisations étudiantes au Québec en 2012, qui explique ce que sont les biens communs et le lien entre l'éducation et les biens communs.)
  • MOBmontréal et À vous, citoyens! à Laurier rue Libre  + (Vidéo réalisée par Communautique sur LauriVidéo réalisée par Communautique sur Laurier rue Libre au métro Laurier à Montréal le 18 mai 2013. </br></br>Laurier rue Libre est un événement organisé par Greenpeace et ruepublique dans le cadre de MOBmontréal et À table citoyens! pour la récupération de l'espace public comme bien commun.tion de l'espace public comme bien commun.)
  • Mouvement des communs, Prélude  + (Vidéo réalisée pour la conférence Economics Commons Conference Berlin 2013 Sous-titrage: Anglais, français, espagnol)
  • Remix de "Abuela Grillo" par Simon  + (Voici un remix que j'ai fait à partir de lVoici un remix que j'ai fait à partir de la vidéo Abuela Grillo de Denis Chapon, ainsi que d'extraits audio des différentes entrevue réalisées par AMBROSI Alain. </br>En français</br>Voici un remix que j'ai fait à partir de la vidéo Abuela Grillo de Denis Chapon, ainsi que d'extraits audio des différentes entrevue réalisées par AMBROSI Alain.ntes entrevue réalisées par AMBROSI Alain.)
  • Nature Remix par Emiliano  + (Voici un remix réalisé par Emiliano)
  • Quésé que ça mange en hiver? par Nania  + (Voici un remix réalisé par Nania!)
  • Public works  + (We are a none for profit organisation withWe are a none for profit organisation with the prime interest in finding methods of constructing urban or knowledge commons. </br></br>Public works is a not-for-profit critical design practice, set up in 2004, that works within the terrain of architecture, art and design activism to bring about positive social and environmental change and support urban democracy. Together with out extended interdisciplinary network, we re-work spatial, social and economic opportunities towards citizen driven development with the intention to improve civic life. We forge long-term relationships with our clients and collaborators to build trust and enable co-authorship in city making. Our projects, research and teaching methods act as catalysts for this.Our outputs include discursive events, campaigns, urban strategies, participatory art and architecture across all scales. Its aesthetic and scale are determined by the external collaborators involved and project locality, which makes every public works project unique.</br></br>Currently all of our projects are experimenting with and examining methods with which we can claim land from the private sector into common ownership. We work both with local authorities and policies to negotiate on behalf or sometimes with community groups in their engagement in self governance and development of their neighbourhoods.e and development of their neighbourhoods.)
  • Définition des communs selon Beatriz Busaniche  + (auto definido, necessitamos, somos y hacemos)
  • Great Lakes Commons Charter Declaration  + (http://greatlakescommons.org La charte dehttp://greatlakescommons.org</br></br>La charte de Great Lakes Commons vise à incarner une philosophie de gouvernance commune pour les Grands Lacs. Elle définit 3 objectifs : </br>:partagez et développez les principes pour prendre soin des Eaux. </br>:encouragez les gens de la région à participer aux décisions pour une gestion des eaux selon ces principes. </br>:préparez les fondations d’une approche commune pour la protection et la gouvernance des eaux</br></br>Cette charte existe en 5 langues : Spanish Commons Charter, Mphawk Commons Charter, French Commons Charter, Anishinaabemowin Commons Charter, English Commons Charter. Commons Charter, English Commons Charter.)
  • Penser les Communs: David Bollier à Berlin  + (http://p2pfoundation.net/David_Bollier Entrevue réalisée pour le projet Remix the Commons à Berlin les 1-2 novembre 2010 lors de la Conference Internationale sur le Bien Commun.)
  • Our commons Are you in ?  + (onthecommons.org,)
  • Définition des communs selon Hala Essalmawi  + (partagé par tous)
  • Tactical Chartering Manifesto/ Objectives to Tactical Chartering  + (should be clarified. Seems to me too vagueshould be clarified. Seems to me too vague</span></br></br>I wanted to emphasize that tactical chartering should be a fair process that allows people (from whatever situation they come from) to participate, vote, and be involved </br></br>yep. I agree. I think we need to find some words more clear for that because democracy should be "always" participative or should always involved the people, no ? </br></br>Maybe something like "equitable participation"? This will require some thought... But yes you are right about this</span></br>perhaps, it will be better to separate the 2 ideas : participation (involvment) and democracy (justice and equity) ? </span></br></br>To be based on participation processes .... bla bla bla </span></br></br>2) To be developped with pluralism and solidarity approach (or principle) </span></br></br>What do you think of participatory action research? </br></br>This is a good idea, I will look for some literature that explains this clearly and thoroughly. "Solidarity Approach" is a perfect way to explain what I was trying to say here, I like it very much...ect way to explain what I was trying to say here, I like it very much...)
  • Another Life Is Possible - Homage to Catalonia II  + (« Another life is possible. Homage to Cata« Another life is possible. Homage to Catalunya II » est un documentaire issue d’un projet de recherche universitaire, une histoire des histoires sur la construction d’une économie durable, solidaire et décentralisée, et des milliers de personnes chaque jour partout dans le monde. Ici et maintenant tissant des liens au-delà de l’individualisation et de la division hiérarchique du travail.et de la division hiérarchique du travail.)
  • Les communs dans l’espace politique  + (« Les communs dans l'espace politique » est un montage réalisé à partir des vidéos d'ateliers et d'entrevues menés dans le cadre de l'Espace des communs à Montréal en août et septembre 2016.)
  • Neuf essentiels pour penser la culture en commun(s)  + (« Neuf essentiels » est une initiative édi« Neuf essentiels » est une initiative éditoriale de l’asbl Culture & Démocratie qui consiste en la compilation, introduite et commentée, d’au moins neuf notices bibliographiques concernant des ouvrages utiles pour qui veut s’informer sur un sujet d’actualité touchant à la culture et/ou à la démocratie.é touchant à la culture et/ou à la démocratie.)
  • Cultures en transition  + (À Cuba, en Angleterre comme en France, desÀ Cuba, en Angleterre comme en France, des alternatives en marche témoignent avec force d’une transition culturelle en cours. Une transition qui serait la préfiguration d’un futur au-delà de l’insécurité alimentaire, des désastres écologiques et des aliénations dont nous souffrons présentement.</br></br>Les solutions montrées dans Cultures en transition excellent par leur simplicité, leur faible coût, voire leur gratuité, ainsi que par leur intégrité écologique. À l’échelle d’un balcon-potager ou à l’échelle de l’agriculture d’un pays tout entier, elles ont vocation à favoriser les économies locales, à fortifier les liens de voisinage, ainsi qu’à encourager la diffusion libre des savoirs.</br></br>Intégrées au niveau des communautés locales, ces solutions permettent d’accroître la résistance des sociétés au choc extérieur et en particulier à la triple menace de la raréfaction du pétrole, du réchauffement climatique et de la déchéance imminente de notre système économique.</br></br>Si les camions s’arrêtaient de circuler, les supermarchés seraient vides en 3 jours !s supermarchés seraient vides en 3 jours !)
  • Atelier Populaire d'Urbanisme  + (À la Villeneuve de Grenoble, des habitantsÀ la Villeneuve de Grenoble, des habitants ont construit un projet urbain alternatif face à une rénovation urbaine autoritaire menée par l'Etat. Un atelier populaire d'urbanisme a été organisé pour définir les grands axes du projet : habitat, éducation, environnement, démocratie et économie. A la suite de l'élection d'une nouvelle coalition de gauche, écologiste et citoyenne à Grenoble en 2014, l'architecte en chef a été démis de ses fonctions et il est projeté de co-construire un nouveau projet urbain. Un enjeu de construction du commun à l'échelle d'un quartier de 10 000 habitants.échelle d'un quartier de 10 000 habitants.)
  • L'économie collaborative, aubaine ou partage de miettes ?  + (À la croisée de l’innovation sociale et deÀ la croisée de l’innovation sociale et de la culture numérique, l'économie collaborative est en pleine explosion et nous force à repenser nos manières de vivre et de travailler. Mais Airbnb, Uber, Blablacar incarnent-ils l'avènement d'une nouvelle précarité ? Débat vidéo avec l'“économiste atterré” Benjamin Coriat et Diana Filippova, coordinatrice du think tank OuiShare.ova, coordinatrice du think tank OuiShare.)
  • Emissions comme un commun  + (Émission animée par Interphaz (Lille, France))
  • Bassin Versant Solidaire de Forest - RAPTZ  + (Émission de radio sur le projet Bassin versant solidaire de Forest)