Spécial: Recherche par propriété/:Description/Présentation-20de-20la-20coopérative-20CECOSESOLA

Jump to: navigation, search

This page provides a simple browsing interface for finding entities described by a property and a named value. Other available search interfaces include the page property search, and the ask query builder.

Search by property

A list of all pages that have property "Description" with value "Présentation de la coopérative CECOSESOLA". Since there have been only a few results, also nearby values are displayed.

Showing below up to 26 results starting with #1.

View (previous 50 | next 50) (20 | 50 | 100 | 250 | 500)


    

List of results

  • Pacte de collaboration ouvert entre Commune de Bologne et Fondazione del Monte di Bologna e Ravenna  + (Pacte signé entre la Ville de Bologne et lPacte signé entre la Ville de Bologne et la Fondazione del Monte di Bologna e Ravenna pour accompagner d'un processus de recherche et de promotion le programme de governance locale collaborative «Collaborare è Bologna» («Collaborer c’est Bologne») dénommé CO-Bologna. Cette démarche vise à faire naître un centre d’élaboration de politiques publiques locales intégrées, transversales directes et à transformer Bologne en une ville collaborative.former Bologne en une ville collaborative.)
  • Interview David Bollier / Benjamin Coriat, Part 1: State of the dispute of the commons  + (Part 1 of the discussion between David BolPart 1 of the discussion between David Bollier and Benjamin Coriat in June 2015 at Paris. </br></br>Benjamin Coriat and David Bollier discuss of the visions of the commons, starting from the question asked to Benjamin Coriat : you are an economist. You are working for the recognition of the commons, writer of "Le retour des communs", published last May. We are in 2015, what about the state of the dispute around the commons launched by the article of Harding The Tragedy Of The Commons today ? </br></br>It appears that there is now a large consensus around the idea that Harding's arguments are wrong for the local commons, but there is always debate for the global commons (climate, ocean, ...) and a need for a strong work in this fields.d a need for a strong work in this fields.)
  • Interview David Bollier / Benjamin Coriat, Part 2: Contributions of the recent French litterature on the commons  + (Part 2 of the discussion between David BolPart 2 of the discussion between David Bollier and Benjamin Coriat in June 2015 at Paris. </br></br>What is the contribution of the French litterature on the commons published during the two last years in France especially ? </br>Starting from this question, B. Coriat presents the complementarity of the works done on three directions : </br>*Ethos of the commons (Dardot and Laval)</br>*Nature and role of legal mecanisms and conceptions of the commons for thinking the commons (Repenser les biens communs,</br>Jacques De Saint-Victor and Béatrice Parence) </br>*problems relative to specific types of commons </br>Follows a discussion by B. Coriat and D. Bollier of the issues of democracy at stake (especially the need of a new theory of the bureaucraty for the left) beyond the persective supported by Dardot and Laval (Commons as a new attitude, lifestyle and behavior).s a new attitude, lifestyle and behavior).)
  • Interview David Bollier / Benjamin Coriat, Part 3: Contributions of Internet to democracy  + (Part 3 of the discussion between David BolPart 3 of the discussion between David Bollier and Benjamin Coriat in June 2015 at Paris. </br></br></br>What are the contributions of Internet to the democracy ? Internet is opening the possibility to play democratic processes at the large scale, both at the transnational and global levels.th at the transnational and global levels.)
  • Interview David Bollier / Benjamin Coriat, Part 4: Contributions of the French contemporary research  + (Part 4 of the discussion between David BolPart 4 of the discussion between David Bollier and Benjamin Coriat in June 2015 at Paris. </br></br>A new vision of the categories, that are defining the field of the commons, is comming by articulating the Ostrom perspective with the original action of free software movement (hack of the intellectual right property) and now, the italian legal imagination. It invites us to understand the "pluriversity" of the commons.erstand the "pluriversity" of the commons.)
  • Interview David Bollier / Benjamin Coriat, Part 5: Commons, movement and political agenda  + (Part 5 of the discussion between David BolPart 5 of the discussion between David Bollier and Benjamin Coriat in June 2015 at Paris. </br></br>B. Coriat and D. Bollier agree on two dynamics that must be reinforced for the futur of a commons movement. One is the interconnexion between activists and actions at a transnational level. The second is the revinvention of the State. In many cases, there are possibilities to experiment and involved state servants and representatives in opening commons based process of management of resources. based process of management of resources.)
  • Pat Mooney: Rio +20, les principaux champs de bataille en émergence.  + (Pat Mooney, directeur executif du ETC GrouPat Mooney, directeur executif du ETC Groupe, analyse les principales menaces qui pèsent sur la conférence de Rio en 2012 et présente les contre-propositions que la société civile et ses alliés pourraient avancer. </br></br>Entrevue réalisé à Dakar au cours du Forum Social Mondial 2011 pour pour le chapitre « Les communs à l'ordre du jour planétaire » de remixthecommons.orgu jour planétaire » de remixthecommons.org)
  • Pat Mooney: Rio +20, les principaux champs de bataille en émergence  + (Pat Mooney, directeur executif du ETC GrouPat Mooney, directeur executif du ETC Groupe, analyse les principales menaces qui pèsent sur les négociations su rle développement qui auront lieu lors de Rio+20 en 2012 au Brésil et les contre-propositions que la société civile et ses alliés pourraient avancer. </br></br>Entrevue réalisé à Dakar au cours du Forum Social Mondial 2011 pour pour le chapitre « Les communs à l’ordre du jour planétaire » de remixthecommons.org</br></br>Mots-clés: biodiversité, sciences et démocratie,</br></br>*Interview: Hervé le Crosnier</br>*Camera : Daniel Torrico</br>*Montage/editing : Abeille Tardel Torrico *Montage/editing : Abeille Tard)
  • Le 22 Avril à Montréal – Paroles autochtones  + (Pendant la manifestation du 22 avril, JourPendant la manifestation du 22 avril, Jour de la Terre, à Montréal, nous avons demandé aux participants leur définition du « bien commun ». Nous avons ici les réponses de représentants des premières nations du Québec.</br></br>Cette vidéo est réalisée dans le cadre du projet remix biens communs, oeuvre collaborative multimédia en ligne qui propose des « Itinéraires en Biens Communs » pour découvrir et enrichir le mouvement mondial des Communs.enrichir le mouvement mondial des Communs.)
  • Le 22 Avril à Montréal – Le bien commun est sur toutes les lèvres  + (Pendant la manifestation du 22 avril, JourPendant la manifestation du 22 avril, Jour de la Terre, à Montréal, nous avons demandé aux participants leur définition du « bien commun ».</br></br>Cette vidéo est réalisée dans le cadre du projet remix biens communs, oeuvre collaborative multimédia en ligne qui propose des « Itinéraires en Biens Communs » pour découvrir et enrichir le mouvement mondial des Communs.enrichir le mouvement mondial des Communs.)
  • Le 22 Avril à Montréal - Paroles autochtones  + (Pendant la manifestation du 22 avril, JourPendant la manifestation du 22 avril, Jour de la Terre, à Montréal, nous avons demandé aux participants leur définition du "bien commun". Nous avons ici les réponses de représentants des premières nations du Québec.</br></br>Cette vidéo est réalisée dans le cadre du projet remixbienscommuns , oeuvre collaborative multimédia en ligne qui propose des "Itinéraires en Biens Communs" pour découvrir et enrichir le mouvement mondial des Communs.enrichir le mouvement mondial des Communs.)
  • Le 22 Avril à Montréal - Le bien commun est sur toutes les lèvres  + (Pendant la manifestation du 22 avril, JourPendant la manifestation du 22 avril, Jour de la Terre, à Montréal, nous avons demandé aux participants leur définition du "bien commun".</br>Cette vidéo est réalisée dans le cadre du projet remixbienscommuns , oeuvre collaborative multimédia en ligne qui propose des "Itinéraires en Biens Communs" pour découvrir et enrichir le mouvement mondial des Communs.enrichir le mouvement mondial des Communs.)
  • Allotment Garden  + (Physical spaces comprised of publicly/privately held vacant lots in cities that allow neighborhood locals to grow food and plants, conduct urban greenery, and work together to achieve self sufficiency.)
  • Le territoire des Garrigues  + (Plus de 200 contributeurs et 70 structuresPlus de 200 contributeurs et 70 structures tracent la feuille de route opérationnelle pour la gestion des garrigues. Ils réalisent une encyclopédie vivante des garrigues, des chantiers participatifs, travaillent sur une démarche de qualité (Ecolabel des garrigues).arche de qualité (Ecolabel des garrigues).)
  • Définition des communs selon Agnieszka Pokrywka  + (Poland)
  • La « gentrification » une lutte de classes dans l’espace urbain ?  + (Pour Anne Clerval, géographe la gentrificaPour Anne Clerval, géographe la gentrification « est une forme particulière d’embourgeoisement qui concerne les quartiers populaires. Elle passe par la transformation de l’habitat puis d’un quartier dans son ensemble en passant par les espaces publics et les commerces... » qui reflète une mise en concurrence politique qui articule le marché immobilier (comme espace critique de production de valeur du capital) avec le pouvoir de la classe bourgeoise nouvelle (Bourdieux) caractérisée par un capital culturel et la capacité d'influencer l'opinion (à travers l'accès aux médias, à la connaissance, ...) qui ne remet plus en cause la politique macro-économique. Anne Clerval analyse de la gentrification à partir de ses études sur Paris intra-muros.artir de ses études sur Paris intra-muros.)
  • Re-Imagine The Future  + (Pour surmonter les crises de notre temps, Pour surmonter les crises de notre temps, il est urgent d'adopter de nouvelles façons de penser, d'agir et d'être, un nouveau récit commun. Ce film est dédié à Burns H Weston, militant infatigable pour un monde meilleur. </br></br>Pour plus d'informations voir http://www.bollier.org/reimagine et http://www.gnhre.org/reimagine .magine et http://www.gnhre.org/reimagine .)
  • Great Minds P1: David Bollier Explains What the Commons Is & Is Not…  + (Première partie de l'émission ConversationPremière partie de l'émission Conversations With Great Minds consacrée à David Bollier ...animée par Thom Hartmann</br></br>Présentation du sujet : </br>* In our hyper-capitalist, neo-liberal world, belief in the superiority of private property and the free market verges on the religious. In the case of the Republican Party - it borders on the fundamentalist. But as powerful as the idea of the free market might be - especially here in the United States - the truth is that it's not the only way or organizing our society There is a real alternative to the endless commodification of resources and accumulation of wealth. It’s called The Commons - and my guest for tonight's Conversations with Great Minds is one of the world's foremost experts on it. Joining me now is David Bollier - Activist -Co-Founder of the Commons Strategies Group - and author numerous books - including "Think Like a Commoner: A Short Introduction to the Life of the Commons." Introduction to the Life of the Commons.")
  • Qui a volé le Boléro de Ravel ? 1  + (Première vidéo d'une série de neuf de 8 miPremière vidéo d'une série de neuf de 8 minutes réalisée par Fabian Caux-Lahalle et diffusée par l’INA raconte cette histoire de l’accaparement post-mortem de ce bijou de Maurice Ravel, qui n’en profitera guère, tombant rapidement malade et mourrant moins de dix ans plus tard.de et mourrant moins de dix ans plus tard.)
  • 1- Commun Un Commun  + (Première émission "Comme un Commun" c'est Première émission "Comme un Commun" c'est l'émission animée par Interphaz (Lille, France) chaque vendredi de 10h à 11h sur les ondes de la radio RPL99FM. Cette émission aborde la notion de "Communs" sous différents angles (théorique, sociologique, économique,...) afin de permettre à tou·te·s de saisir les enjeux d'un monde en commun!</br></br>On vous parle de communs. De quoi s'agit-il exactement? C'est à découvrir ici.</br>Introduction aux Communs - Micro-trottoir autour du terme de "Commun"Micro-trottoir autour du terme de "Commun")
  • Réunion 01 Intercoll  + (Prenière réunion du groupe de travail. Discussion des principes et de la méthode de travail.)
  • Pour la Transition, une économie du partage de la connaissance et des biens communs  + (Prise de note collaborative de la conférence : https://hackpad.com/Ecotrans14-xXmbOetjP1R)
  • Proposition Finance et bien commun Bernard Paranque  + (Proposition de travail pour le groupe Finance et commun)
  • Incredible Edible Todmorden  + (Présentation d'Incroyables comestibles, unPrésentation d'Incroyables comestibles, un mouvement citoyen né en Angleterre, dans la petite ville de Todmorden pour un retour à l'autosuffisance alimentaire par la participation des habitants à la production et la transformation de leur produits agricoles.</br></br>Sous-titrage -- Véronique et François de l'équipe I.E. Fréland</br></br>Production de la version sous-titrée en français avec l'aimable autorisation de 'Haymedia'.avec l'aimable autorisation de 'Haymedia'.)
  • Connecter les communs informationnels  + (Présentation de Yves Otis au colloque sur Présentation de Yves Otis au colloque sur le Web sémantique du congrès de l'ACFAS 2016, à l'UQÀM. À la faveur d’une initiative en cours visant l’élaboration d’un atlas des chartes des communs urbains et en liaison avec des groupes de recherches sur les Communs, nous nous sommes donnés le défi de chercher à tisser des liens entre ces corpus. Nous explorons comment les outils du web sémantique peuvent amplifier la portée et soutenir la communication des connaissances qui émergent des différentes mouvances associées au champ des Communs...</br></br>* Lire la suite: http://tlmv.ca/WebSemantiQc5</br>* Yves Otis: http://tlmv.ca/yvesotis</br>* Le colloque: http://tlmv.ca/WebSemantiQc</br></br>Ce colloque était une initiative de Michel Héon (http://www.cotechnoe.com/) et Josée Plamondon (http://joseeplamondon.com). La captation vidéo, produite et réalisée par Christian Aubry (http://christian.aubry.org) est publiée sous licence Creative Commons BY et librement réutilisable sous réserve que ses auteurs (conférencier + vidéaste) soient clairement identifiés. + vidéaste) soient clairement identifiés.)
  • Atelier d'Architecture Autogérée - Collective Urban Architecture  + (Présentation de la démarche de l'Atelier dPrésentation de la démarche de l'Atelier d'Architecture Autogéré qui est orientée vers une activité de transformation des espaces comme moyen d'instituer de meilleures conditions de vie par les habitants. Les projets présentés sont développés à Paris dans le 18ème et 20ème arrondissements.is dans le 18ème et 20ème arrondissements.)
  • La science au secours de la démocratie l'innovation collaborative : les biens communs  + (Présentation des enjeux des biens communs Présentation des enjeux des biens communs de la connaissance dans le cadre de l'atelier Commons knowledge du Forum Mondial Sciences et Démocratie 2009 à Belem au Brésil.</br>Le premier Forum Mondial Sciences et Démocratie s'est tenu à Bélem en janvier 2009 à l'invitation du 9ème Forum Social Mondial. Plus de 300 chercheurs et activistes de mouvements sociaux et d'ONG venant de quatre continents ont participé à cette grande première au moment même où la planète était secouée par la conjugaison des crises alimentaire, économique et environnementale. Tenir cette rencontre au coeur de l'amazonie brésilienne prenait toute sa signification.</br></br>Ce video est un extrait d'un livre-film publié par cfeditions.com</br></br>En partenariat avec Cinbiose, Alternatives, </br></br>Avec le soutien de l'Organisation Internationale de la Francophonie</br></br>Les biens communs/The Commons/El Procomun (I) 3'58" from AMBROSI Alain on Vimeo. http://vimeo.com/user1862250ain on Vimeo. http://vimeo.com/user1862250)
  • Association des peuples des montagnes du monde TdC2015  + (Présentation des enjeux sur lesquels se mobilise l'APMM (Association des peuples de montagne du monde))
  • Caractéristiques des communs et de leurs enjeux selon Carlo Vercellone  + (Présentation des travaux du projet européePrésentation des travaux du projet européen D-Cent par Carlo Vercellone lors de la séance de préparation de la journée dédiée au thème Communs et puissance publique qui sera organisée le 30 janvier 2016. Le rapport D-Cenbt est accessible à : http://www.nesta.org.uk/sites/default/files/d-cent_managing_the_commons_in_the_knowledge_economy.pdfg_the_commons_in_the_knowledge_economy.pdf)
  • Idea Camp 2015 - Commonspoly  + (Présentation du jeu Commonspoly par ses créateurs Carmen Lozano et Vassilis Chryssos.)
  • Note sur le Chèque solidaire  + (Présentation du le "Chèque solidaire", coopérative ouverte de consommateurs entreprise à but lucratif à vocation philanthropique.)
  • Présentation de la Halle Pajol  + (Présentation du projet architectural de la ZAC Pajol)
  • Rencontre avec Elinor OSTROM - part 3  + (Présentation par Benjamin CORIAT de la synthèse des travaux de la première table ronde de la rencontre avec Elinoir OSTROM : Economie sociale et biens communs, bien immatériels - systèmes d'information et internet.)
  • Rencontre avec Elinor OSTROM - part 5  + (Présentation par Valérie PEUGEOT des travaux de la Table ronde : Economie sociale et biens communs, bien immatériels - systèmes d'information et internet (synthèse des travaux d'ateliers).)
  • Présentation brève du projet Ferme des Bouillons  + (Présentation résumée du projet Ferme des bouillons lors de l'introduction du premier atelier d'exploration des communs urbains, le 29 février à Superpublic à Paris.)
  • Une troisième voie entre l'État et le Marché - échanges avec Elinor Ostrom  + (Présentation sommaire par Roland Perez : Présentation sommaire par Roland Perez : </br></br>"Une troisième voie entre l'Etat et le marché - échanges avec Elinor Ostrom" (Ed. Quae, 145 p) été édité par Martine Antona et François Bousquet, dont l'équipe GREEN du CIRAD, avait été, avec son fondateur Jacques Weber, à l'origine des premières collaborations entre l'équipe d'Ostrom à Bloomington et la France. Ce petit ouvrage, retardé par le décès des époux Ostrom et de Jacques Weber, sera également une référence précieuse et émouvante (avec notamment des textes inédits de Lin Ostrom, notamment ses conférences au Corum Montpellier et à l'UNESCO, ainsi que ses dialogues avec les chercheurs et les doctorants qu'elle avait souhaité rencontrer). </br></br>"Working together" comme elle nous y exhortait...."together" comme elle nous y exhortait....")
  • Les séances d’auditions publiques- Khenifra  + (Public Hearings is a compilation box, whicPublic Hearings is a compilation box, which contains fifteen DVDs of public hearings which were organized by the Equity and Reconciliation Commission (IER), published by Conseil Consultatif Des Driots de I'HOMME(CCDH). Those public hearings took place in several cities, such as Figuige, Khenifra, El-houssaim, Marrakech, Rabat, El Rachidia. In them, the victims of years of lead were called to testify freely about their suffering, without naming their torturers. For the organizers of the hearings, it is not to "judge" but to "establish the truth" and "reconcile". </br>This session of public hearing took place in Khenifra. Witness are: 1. Ahmed Boyakba 2. Fatima ezzhili 3. Arbi lakbiri 4. Lakbirellouassti 5. Mohammed el Kassimi 6. Fatma Oukhlaf 7. Abdelkader Souidi 8. Touria Ettanani</br>En français</br>L'Instance équité et réconciliationa organisé des séances d'auditions publiques à Khenifra, où les victimes des années de plomb sont appelées à témoigner librement de leurs souffrances, sans pour autant nommer leurs tortionnaires.</br>Pour les organisateurs de ces auditions, il ne s'agit pas de « juger », mais de « rétablir la vérité » pour « se réconcilier ». Les témoins : 1. Ahmed Boyakba 2. Fatima ezzhili 3. Arbi lakbiri 4. Lakbirellouassti 5. Mohammed el Kassimi 6. Fatma Oukhlaf 7. Abdelkader Souidi 8. Touria Ettananiaf 7. Abdelkader Souidi 8. Touria Ettanani)
  • Les séances d’auditions publiques- El-houssaima02  + (Public Hearings is a compilation box, whicPublic Hearings is a compilation box, which contains fifteen DVDs of public hearings which were organized by the Equity and Reconciliation Commission (IER), published by Conseil Consultatif Des Droits de I'HOMME(CCDH). Those public hearings took place in several cities, such as Figuige, Khenifra, El-houssaim, Marrakech, Rabat, El Rachidia. In them, the victims of years of lead were called to testify freely about their suffering, without naming their torturers. For the organizers of the hearings, it is not to "judge" but to "establish the truth" and "reconcile". </br>This session of public hearing took place in El-houssaima. Witness : 1. Fama Abdoul 2. Abdellah Boddonte 3. Issa Bouyazidene 4. Abdelhakim Benchammasse. </br>En français</br>L'Instance équité et réconciliationa organisé des séances d'auditions publiques à Elhoussaima, où les victimes des années de plomb sont appelées à témoigner librement de leurs souffrances, sans pour autant nommer leurs tortionnaires.</br>Pour les organisateurs de ces auditions, il ne s'agit pas de « juger », mais de « rétablir la vérité » pour « se réconcilier ».</br>Les témoins : 1. Fama Abdoul 2. Abdellah Boddonte 3. Issa Bouyazidene 4. Abdelhakim Benchammassessa Bouyazidene 4. Abdelhakim Benchammasse)
  • Balade de l'oppidum de Verduron - 13 La construction de la cooperation  + (Quel processus d'engagement et de coopération sont-ils nécessaires autour des communs ?)
  • La Chapelle Marx Dormoy  + (Quels sont les communs du quartier La ChapQuels sont les communs du quartier La Chapelle Marx Dormoy à Paris? Pour répondre à cette question, nous explorerons le quartier La Chapelle - Marx Dormoy sous l'angle de ses initiatives populaires et de ses manières de donner vie au quartier. Qui sont les habitants? quelles sont les richesses du quartier ? comment y vit-on ? Les communs sont ici les manières qu'ont les habitants de se saisir et se doter de ressources collectives pour résoudre les problèmes qu'ils rencontrent et améliorer leur vie quotidienne.ontrent et améliorer leur vie quotidienne.)
  • Quel horizon pour nos communs universels  + (Quels sont nos communs, comment sont-ils eQuels sont nos communs, comment sont-ils exploités et ce qu'on peut faire? Quelles sont les histoires et les expériences qui nous aident à comprendre nos communs et à développer des politiques globales pratiques et réalistes pour les protéger?</br></br>Deux grandes figures du Mouvement des Communs discutent du futur des communs. Il s'agit d'une conversation entre l'économiste international et Participant à Kosmos Journal, James B. Quilligan et David Bollier, auteur de "La renaissance des communs» et «Green Governance». </br></br>Cette interview a été enregistrée au Kosmos Associés Siège à Lenox, Massachusetts, le 31 Janvier 2014 par Immediacy Production, pour Kosmos Journal.Immediacy Production, pour Kosmos Journal.)
  • Daniel, le boulanger qui réinventa son métier pour se libérer !  + (Quily, Bretagne. Faire du pain, Daniel avaQuily, Bretagne. Faire du pain, Daniel avait 3 ans quand il a commencé. Apprenti, puis ouvrier, il a tout abandonné à 24 ans car il ne trouvait pas le temps de s'épanouir, sa vie n'était faite que de pain. « J'ai connu le goulag de la boulange » dit-il. Il lui aura fallu 7 ans pour revenir à son métier passion... mais pas de n'importe quelle manière. Il a non seulement revu sa manière de faire du pain (levain naturel, fermentation lente, blés anciens, eau de pluie), mais il a aussi réinventé le concept de boulangerie de village : il laisse la caisse aux clients qui peuvent librement venir prendre leur pain. Et comme « vendre le pain, c'est autant de temps que de le fabriquer », Daniel ne travaille que deux jours par semaine. Il peut donc consacrer les autres jours à ses autres passions : le jardin, la musique, l'astrologie humaniste et l'écriture.</br></br>« De cette manière, facile à appliquer, on peut faire revenir des artisans dans les villages » dit-il. Et pourquoi pas ?s les villages » dit-il. Et pourquoi pas ?)
  • Federation Regionale des MJC en Ile-de-France Rapport Annuel 2013  + (Rapport Annuel 2013)
  • Remix the commons/Collectif initial en 2011  + (Remix Biens Communs est un espace interculRemix Biens Communs est un espace interculturel de partage et de co-création de documents multimédias sur les biens communs. Le projet est porté par un collectif interculturel, composé de personnes et d’organisations qui pensent que le recueil, l’échange et le remix des récits, des définitions et des images des biens communs sont une manière active et conviviale de s’approprier cette notion et de la diffuser dans la société. notion et de la diffuser dans la société.)
  • Remix the commons  + (Remix Biens Communs est un espace interculturel de partage et de co-création de connaissance sur les communs et de projets qui outillent les militants commoners.)
  • MONTAGE DÉFINITION III  + (Remix de la définition des biens communs réalisé à partir d'entrevues filmées au cours de la conférence de Berlin.)
  • MONTAGE DÉFINITION II  + (Remix de la définition des biens communs réalisé à partir d'entrevues filmées au cours de la conférence de Berlin.)
  • MONTAGE DÉFINITION I  + (Remix de la définition des biens communs réalisé à partir d'entrevues filmées au cours de la conférence de Berlin.)
  • Peer to peer et salaire à vie, quelles convergences possibles pour un nouveau paradigme économique ?  + (Rencontre entre Bernard Friot et Michel Bauwens visant à mettre en convergence leurs approches respectives du modèle économique post-capitaliste.)
  • Définition des communs selon Isabella Lovin  + (Responsabilité des communs, Accès aux Communs, propriété collective)